Santo Antão: Les éleveurs de Lagoa do Planalto Leste se disent incapables de sauver leurs animaux en train de mourir

Porto Novo, 16 avr (Inforpress) – Les éleveurs de bovins de plusieurs localités du plateau oriental de Santo Antão, en particulier de Lagoa et de ses environs, ne peuvent actuellement pas sauver leurs animaux, qui meurent en raison de “difficultés” dans l’achat d’aliments pour les  animaux.

Francisco Lopes, l’un des éleveurs de bétail, estime que le gouvernement devrait “regarder le visage” des familles qui, au cours de la deuxième année consécutive de sécheresse, ne peuvent pas sauver leur bétail car il n’y a pas de travail et, portant, comment obtenir l’alimentation pour les animaux.

“Le gouvernement devrait regarder les gens dans ces années de sécheresse. Il y a des familles qui n’ont plus rien. En tout cas, la situation est assez difficile. Ils devraient regarder plus sur le terain”, a plaidé l’éleveur, qui a confirmé qu’il perdait une partie de sa bétail.

Un autre éleveur, Domingos Dias, a déclaré qu’au niveau de l’élevage, il “fait face à une situation très difficile”, avertissant que les paysans n’ont plus “rien à faire avec des animaux en train de mourir”.

JM/ZS/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos