RNCEPT-CV préconise davantage d’actions de sensibilisation de la famille pour lutter contre le problème de la grossesse à l’école

Praia, 17 juin (Inforpress) – Le vice-président du Réseau national de la campagne d’éducation pour tous (RNCEPT-CV) a défendu ce samedi la nécessité de multiplier les actions de sensibilisation et de prévention au sein de la famille pour lutter contre le problème de la grossesse dans les écoles.

António Teixeira s’adressait à Inforpress à la fin de l’atelier sur les droits et la permanence des filles mères et des handicapés dans l’enseignement secondaire au Cabo Verde”, organisé par RNCEPT-CV, à l’occasion de la Journée de l’enfant africain, célébrée dimanche 16 juin.

Elle a déclaré que certaines de ces recommandations avaient été formulées à l’issue de la réunion, considérant que “les écoles ne sont pas encore prêtes”, mais qu’il est nécessaire de procéder à des ajustements dans les programmes et dans le système éducatif, afin de ne pas nuire aux mères et aux étudiantes enceintes.

“La législation existe déjà, mais il est nécessaire de la mobiliser et de la socialiser, car les enseignants eux-mêmes ont tendance à résister parce qu’ils ne sont pas sensibilisés.  La situation est compliquée car les étudiantes ont droit à un congé de maternité et qu’il est nécessaire de disposer d’une souplesse dans l’évaluation afin de ne pas compromettre leurs performance», a-t-il déclaré.

CM/ZS/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos