Porto Novo: Les pompiers volontaires exhortent le gouvernement à adopter une loi sur les pompiers attendu il y plus de trois ans

Porto Novo, 18 nov (Inforpress) – Les pompiers volontaires de la municipalité de Porto Novo, Santo Antão, exhortent le gouvernement à adopter la loi sur les pompiers au Cabo Verde, sans laquelle, selon eux, l’absence de cette législation leurs laissera  sans protection.

Le nouveau commandant des pompiers de Porto Novo, Balbino Cruz, a souligné l’absence de législation, en particulier “un statut qui protège l’institution”, en tant qu’une des principales préoccupations de l’institution de cette municipalité, “plusieurs fois”  annoncé au ministère de l’intérieur.

Outre Porto Novo, des sociétés des autres municipalités de Santo Antão ont également insisté sur la nécessité pour le gouvernement «de tenir ses promesses de 2016», à savoir de doter les pompiers capverdiens d’une législation spécifique.

Lors d’une visite récente à Santo Antão, le ministre de l’Intérieur, Paulo Rocha, confronté par la plainte des pompiers, a expliqué qu’il s’agissait d’une «règle complexe» qui doit être approuvée par l’Assemblée nationale «car elle empiète sur les compétences des conseils municipaux. “Il s’agit d’une question complexe, mais son ministère est “déterminé” à s’acquitter de cet “engagement plus tard cette année (2019)”, a-t-il déclaré à l’occasion.

JM/ZS/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos