Mobilité au sein de la CPLP: Cabo Verde et le Brésil attendent avec intérêt un accord bilatéral

Praia, 10 déc(Inforpress) – Cabo Verde et Brésil travaillent ensemble pour approfondir la question de la mobilité au sein de l’espace de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) et explorer la mobilité bilatérale «dans la mesure du possible».

Le sujet a été abordé lors de la réunion de travail entre les ministres brésiliens des Affaires étrangères Ernesto Araújo et les Affaires étrangères de Cabo Verde Luís Filipe Tavares. En mars, les ministres des Affaires étrangères des pays membres de la communauté devraient signer, au Cabo Verde , la proposition d’un accord de mobilité dans la CPLP, qui sera ratifié lors de la réunion des chefs d’État et de gouvernement en juillet 2020 en Angola.

Le ministre brésilien Ernesto Araújo parle d’une «évolution positive» de la mobilité, mais dit qu’en plus entre Cabo Verde et Brésil, il existe des facilités qui vont au-delà de celles qui existent avec d’autres pays frères de la CPLP.

«Nous voulons travailler bilatéralement sur cette question de la mobilité. Je reviendrai au Brésil pour chercher des idées sur la façon de travailler là-dessus et au cours de la prochaine année, nous espérons que nous pourrons progresser plus rapidement avec Cabo Verde qu’avec la CPLP», a-t-il déclaré.

Le ministre capverdien des Affaires étrangères, Luís Filipe Tavares, a déclaré que l’intention était de profiter de cette volonté politique pour approfondir la mobilité “en allant le plus loin possible”.

Inforpress
AST

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos