L’organisation mondiale de la météorologie met en garde contre la hausse des températures

Espargos, 21 mars (Inforpress) – Le Secrétaire général de l’Organisation mondiale de la météorologie (OMM) attire l’attention sur les conséquences de la hausse des températures que fond des glaces et réchauffe les océans, entraînée par les gaz à effet de serre à long terme dans l’atmosphère.

Petteri Taalas fait cet avertissement dans son message lors de la Journée  mondiale de la  météorologie, célébrée le 23 mars, et cette année sous le thème “Le soleil, la terre et le temps”.

“Les concentrations de dioxyde de carbone ont atteint 405,5 parties par million d’ici 2017 et continuent d’augmenter. En conséquence, depuis 1990, il y a eu une augmentation de 41% du forçage total des radiations – effet du réchauffement climatique – provoqué par les gaz à effet de serre à long terme “, a déclaré à Inforpress.

Selon la même source, si les tendances actuelles en matière de concentrations de gaz à effet de serre se maintiennent, les températures augmenteront de 3° C à 5° C d’ici la fin du siècle, “bien au-dessus” de la convention de Paris de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques pour maintenir la hausse de la température moyenne mondiale en dessous de 2 ° C et aussi près que possible de 1,5°C

SC/AA/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos