Littérature: 40 lecteurs ont participé au Ier Mini marathon de lecture luso-américain d’une durée de trois heures et demie

Praia , 6 janv (Inforpress) – Quarante lecteurs, dont des enfants et des adultes, ont participé samedi, à Praia , au premier mini-marathon luso-américain de lecture du Moby Dick, d’Herman Melville avec la durée de trois heures et demi.

L’initiative, promue par le ministère de la Culture et des Industries créatives, par le biais de l’Institut du patrimoine culturel (IPC), a eu lieu à la Bibliothèque nationale en même temps, par vidéoconférence, avec le musée de baleine de New Badford (États-Unis), le  Musée de Angra de Heroismo (Açores) et l’Université Nova de Lisbonne.

S’adressant à Inforpress, la technique IPC Dúnia Pereira a expliqué que celle-ci était destinée à promouvoir la lecture et la langue portugaise, car le texte, initialement écrit en anglais, a été traduit en portugais.

Concernant le choix du texte de Moby Dick, il a déclaré que c’était une proposition du musée de la baleine de New Badford  de promouvoir la chasse à la baleine, à laquelle  Cabo Verde est “étroitement” lié.

«Il y a des marins capverdiens qui sont allés pêcher les baleines et qui sont aussi venus ici pour se procurer du sel.  L’émigration vers les États-Unis commence par la chasse à la baleine », a expliqué Dúnia Pereira.

OM/JMV/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos