L’entraîneur Humberto Bettencourt se plaint des vols contre les joueurs ayant des répercussions sur leurs performances

Praia, 4 déc (Inforpress) – L’entraîneur de “Académica da Praia” et président de l’Association des entraîneurs de Cabo Verde exhorte les autorités à mettre fin à la «vague de vols» que subissent les footballeurs du régional de Santiago Sud lors de déplacements pour les entraînements.

Humberto Bettencourt a formulé cette plainte dans une déclaration à Inforpress, en exprimant son mécontentement et son inquiétude face à l’argument selon lequel des joueurs de différentes parties de la capitale représentant différentes équipes sont pris pour cibles par ce qu’on appelle “caçobody” (Vols).

Il a dénoncée qu’en plus des vols, les athlètes sont menacés de mort, lors de leurs déplacements tôt le matin pour s’entraîner, par des voleurs qui prennent possession de leurs biens, tels que leurs téléphones portables, bottes et pantoufles, en menaçant avec des armes comme un couteau et des pistolets fabriqués à la main, appelés “boca bedjo”‘.

Bettencourt a déclaré que cette situation d’agressions contre des joueurs, des entraîneurs et d’autres membres du personnel de plusieurs clubs de la capitale était systématique depuis la saison dernière et qu’il y avait même des joueurs qui avaient été laissés nus par les voleurs qui les avaient privés de tous leurs biens.

SR/ZS/AST
Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos