Le président de la République défend “une plus grande implication” de l’Etat dans le financement de l’enseignement supérieur

Praia, 5 avr (Inforpress) – Le président de la République a défendu dans des déclarations à la presse dans la ville de Praia une “plus grande implication” de l’État dans le financement de l’enseignement supérieur au Cabo Verde.

“Il faut que cette implication de l’État se poursuive et que le critère de la qualité du service public fourni ne soit pas le fait d’être public ou privé”, a déclaré Jorge Carlos Fonseca, pour qui, à condition que toute institution ait la qualité et la rigueur devrait être financé par l’État.

En ce sens, il a admis que le financement de l’enseignement supérieur est l’un des problèmes de Cabo Verde, car il y a encore des problèmes de l’accès, de paiement des frais de scolarité, tant dans l’enseignement supérieur que secondaire.

“Je sais par expérience qu’il y a une diminution de l’accès, que de nombreux étudiants quittent l’enseignement supérieur en raison de difficultés de paiement”, a déclaré le plus haut magistrat du pays.

OM/AA/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos