Le PM affirme que la position du pays dans l’indice de la liberté de la presse est une “reconnaissance” des politiques et mesures du gouvernement

Assomada, 22 avr (Inforpress) – Le Premier ministre a déclaré aujourd’hui que la position de Cabo Verde dans l’indice de la liberté de la presse est une “reconnaissance claire” des politiques et des mesures que le gouvernement a mises en place pour les médias publics du pays.

Selon le rapport de l’organisation des reporters sans frontières (RSF), révélé aujourd’hui, Cabo Verde conserve la 25e position dans le “ classement ” mondial de la liberté de la presse 2020, et a obtenu +0,34 point au niveau mondial par rapport à 2019.

Selon l’indice qui classe la liberté de la presse dans le monde et évalue 180 pays, le Cabo Verde se distingue par “l’absence d’attaques contre les journalistes et une grande liberté de la presse”, garantie par la Constitution et le dernier processus de diffamation date de 2002  .

«C’est une reconnaissance claire des politiques et des mesures que le gouvernement a mises en place pour les médias publics du pays, permettant de plus en plus son indépendance, à travers un conseil indépendant.  Le rapport de Reporters sans frontières est clair sur ce point, soulignant la diminution du contrôle politique sur les médias publics », a écrit Ulisses Correia e Silva, dans un post sur sa page Facebook.

FM/CD/JMV/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos