Le cancer reste la deuxième cause de décès au Cabo Verde – spécialiste

Praia, 04 févr (Inforpress) – Au Cabo Verde, le cancer reste la deuxième cause de décès, tuant plus d’hommes que de femmes, a déclaré Jorge Noel à Inforpress aujourd’hui.

«Les maladies cancéreuses au Cabo Verde tuent plus d’hommes que de femmes, mais la différence n’est pas aussi quantitative.  Les données indiquent que les cancers les plus fréquents sont ceux de la prostate, du sein, du col de l’utérus et ceux liés au système digestif», a-t-il souligné.

S’adressant à Inforpress, à la veille de la Journée mondiale contre le cancer, qui est célébrée aujourd’hui, le spécialiste des infections, Jorge Noel, qui a parlé au nom du ministère de la Santé, a noté que les cancers du col de l’utérus dans le pays varient entre 4% à 5%, le sein 6%, tandis que le cancer de la prostate est de 11%. Le cancer du tube digestif, selon le médecin, se propage sur les peurs de l’œsophage avec 14%, l’estomac 11% et le foie 8%.

“Les données du ministère de la Santé montrent que 350 personnes meurent du cancer dans le pays chaque année”, a-t-il ajouté.

PC/JMV/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos