La santé et l’éducation continuent d’être le “talon d’Achille” des personnes atteintes de trisomie 21 – responsible

Praia, 20 Mar (Inforpress) – Les secteurs de la santé et de l’éducation continuent d’être le “talon d’Achille” des personnes atteintes de trisomie 21 dans le pays, a déclaré à Inforpress, la présidente de l’Association des personnes atteintes de trisomie 21, Carla Varela.

Carla Varela, qui a parlé à Inforpress dans le cadre de la Journée internationale de la trisomie 21, a déclaré jeudi que les personnes atteintes de ce type de pathologie continuaient de souffrir de “mauvais soins hospitaliers” et ” l’exclusion des établissements scolaires “même en y étant inclus.

“Il ne suffirait pas que le mythe et les préjugés selon lesquels les hérons fassent de la désinformation autour de cette couche de population, les services de stimulation tels que l’éducation et la santé continuent d’entraver leur droit à la santé et à l’éducation”, a-t-il déclaré.

Selon Carla Varela, les enfants et les adolescents atteints de trisomie 21 sont des personnes qui souffrent de certains types de maladies caractéristiques, telles que les maux d’oreille, l’anémie, l’obésité et la maladie de la peau, mais qui sont dirigées vers l’hôpital, mais plus spécifiquement vers des spécialistes, et  les parents trouvent cela très difficile.

PC/AA/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos