La CNDHC propose un meilleur suivi des politiques publiques visant à promouvoir les droits des femmes

Praia, 27 mars (Inforpress) – La CNDHC a défendu aujourd’hui la nécessité de suivre et d’évaluer les politiques publiques visant à promouvoir les droits des femmes capverdiennes, notant que le 27 mars incitait à une réflexion approfondie  des défis rencontrés par la classe.

La présidente de la Commission nationale des droits de l’homme et de la citoyenneté (CNDHC), Zaida de Freitas, a lancé ce défi dans une interview accordée à Inforpress, dans le cadre de la Journée de la femme  Capverdienne, célébrée aujourd’hui dans le but  de les honorer.

Pour ce responsable, c’est une date «d’une extrême importance» qui, en plus d’être une célébration, reconnaît le rôle joué par les femmes capverdiennes et leur contribution à la construction et au développement de Cabo Verde.

Malgré les progrès réalisés dans la promotion et la garantie des droits des femmes capverdiennes et dans la promotion de l’égalité, les CapVerdiens sont toujours confrontés à un certain nombre de défis culturels, sociaux, économiques et de mentalité qui à leur avis, exigent un effort continu pour les surmonter.

CM/FP/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos