Journée nationale des journalistes: l’AJOC demande aux journalistes de réfléchir davantage à l’exercice de la profession

Praia, 6 janv (Inforpress) – Le président de l’Association des journalistes de Cabo Verde (AJOC) a appelé dimanche à une plus grande union de la classe et a également demandé aux journalistes de profiter de cette journée nationale pour réfléchir sur l’exercice de la profession.

Carlos Santos s’exprimait dans une déclaration à Inforpress à l’occasion de la célébration le 5 janvier, de la Journée nationale des journalistes, dans laquelle il a laissé un message de confiance et de détermination aux journalistes qui, pour le dirigeant syndical, ont un rôle “important” à jouer dans la société.

«Il n’y a pas de démocratie consolidée et rigoureuse sans un journalisme solide et pointu.  Par conséquent, les journalistes devraient profiter de leur journée nationale pour réfléchir sur la profession, pour récupérer quels sont les piliers essentiels d’un journalisme impartial, objectif et rigoureux basé sur l’éthique et la déontologie », a-t-il déclaré.

Ce journaliste radio a également demandé à la classe de réfléchir aux conditions de travail qui leur sont offertes, afin de mieux exercer leur métier ou leur mission.  Face aux nombreux défis de la classe et aux problèmes qui rendent difficile l’exercice de sa profession, Carlos Santos a appelé au syndicat des journalistes, car, à son avis, le «syndicat de classe» pourrait servir de «pression pour que ces questions soient abordées».

AM/JMV/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos