Fogo: «Nous sommes conscients que le service maritime fourni jusqu’à aujourd’hui ne satisfait pas et qu’il faut plus de capacité de fret» – Paulo Veiga

São Filipe, 10 févr  (Inforpress) – Le ministre de l’Economie maritime, Paulo Veiga, a déclaré samedi que le gouvernement était conscient que le service fourni à ce jour dans le secteur des transports ne satisfaisait pas et qu’une plus grande capacité pour les marchandises était nécessaire.

Paulo Veiga, qui a présidé l’ouverture de la réunion avec les opérateurs économiques de l’île pour présenter les résultats de la société CVInterilhas et discuter des défis futurs pour le secteur maritime et des stratégies pour les surmonter, a déclaré que le gouvernement s’efforce de surmonter ce problème, indiquant  que cette année, la ligne sera équipée d’un des deux navires pour avoir plus de capacité de fret et de passagers pour répondre à la croissance économique et aux défis qui existent en ce moment.

Cela a considéré la réunion comme «importante» où, en plus de présenter les résultats de CVinterilhas, les infrastructures portuaires et les projets de modernisation, le futur défi pour le secteur maritime et comment surmonter les difficultés ont été discutés.

“Cabo Verde souffre toujours de la connexion entre les îles et a un impact négatif sur l’échelle, sur la circulation des personnes, sur le développement économique des îles”, a reconnu Paulo Veiga, soulignant que si Fogo peut produire beaucoup dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage  et la pêche, il est difficile de mettre ces produits de qualité sur les marchés de consommation tels que Sal ou Boa Vista.

JR / ZS/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos