Covid-19 / Santo Antão: les députés du PAICV défendent la réouverture de la ligne maritime avec São Vicente

Porto Novo, 04 mai (Inforpress) – Les députés du Parti africain pour  l’indépendance de Cabo Verde (PAICV), élu par Santo Antão, défendent actuellement la réouverture de la ligne maritime avec São Vicente, fermée fin mars, pour éviter  la propagation de covid-19.

Le député Odailson Bandeira se dit “d’avis que, avec les précautions nécessaires, le gouvernement devrait ouvrir les voyages” entre Santo Antão et São Vicente, car “les moyens de subsistance de nombreuses personnes dépendent de cette chaîne”.

Pour ce parlementaire, on ne peut pas parler de “retour à la normale” à Santo Antão, en maintenant “l’interdiction de voyager entre ces deux îles jumelles”.

«Il n’y a aucun intérêt pour Santo Antão (heureusement, il n’y a toujours pas de cas positifs de covid-19), de quitter l’état d’urgence et de rester bloqué, sans liaisons maritimes avec l’île voisine de São Vicente (elle a également quitté l’état d’urgence), en ce qui concerne  transport de passagers », a noté Odailson Bandeira.

JM / CP/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos