Covid-19 / Sal: les syndicats dénoncent «l’opportunisme» d’ASA face à la réduction des activités de l’entreprise

Espargos, 14 avr (Inforpress) – Les syndicats, à Sal, ont dénoncé lundi ce qu’ils appellent «l’opportunisme» de l’ASA en publiant des mesures exceptionnelles pour faire face à la pandémie de la covid-19, en transférant à l’Institut national de sécurité sociale «une bonne partie» de leurs  frais avec le personnel.

Pour la présidente de l’Union des transports, des communications et de l’administration publique (SINTCAP), Maria de Brito, associée à SICOTUR et SIMETEC, c’est avec «stupéfaction» qu’ils ont pris connaissance de l’ordre de service rendu par le conseil d’administration de la société Aéroports et sécurité aérienne (ASA), communiquant aux travailleurs, un ensemble de «mesures exceptionnelles», pour faire face à la réduction de l’activité de l’entreprise, dans le cadre de la pandémie Covid-19.

Admettant que le point 01 de l’artº 03º de la loi nº83 / IX / 2020 du 4 avril concernant la suspension du contrat de travail est «extrêmement complet» et ne présente pas de contraintes, dans le cas de l’ASA, a-t-elle dit, que l’utilisation de ce mesure “n’a aucun sens”.

“Dans le cas d’ASA, l’une des meilleures entreprises du secteur public et la plus rentable du pays, avec des bénéfices dépassant plus de 2,3 millions d’escudos par an, le recours à cette mesure n’a aucun sens”, a rappelé la syndicaliste, notant qu’il peut être considéré comme un «opportunisme clair et pur» de la direction de l’entreprise.

SC/CP/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos