Covid-19: le ministre des Transports admet que la survie de Cabo Verde Airlines est menacée

Praia, 09 avr (Inforpress) – Le ministre du Tourisme et des Transports, Carlos Santos, a déclaré aujourd’hui que l’avenir de Cabo Verde Airlines (CVA) est encore incertain et a admis la possibilité que la compagnie ferme ses portes en raison des conséquences de la pandémie de Covid-19.

Carlos Santos, qui s’exprimait dans une interview avec RCV, a expliqué que le transport aérien est les secteurs les plus touchés par la nouvelle pandémie de coronavirus, indirectement, créant des difficultés pour toutes les entreprises du monde entier, dont les activités ont été suspendues en raison de la fermeture des frontières à travers le monde.

«Juste pour vous donner une idée, pour le troisième trimestre 2020, Iata prédit qu’il y aura une perte de 39 milliards d’euros pour toutes les entreprises dans le monde et la CVA ne restera pas en dehors de cette image, précisément parce que c’est une entreprise qui était en train de décoller », a-t-il déclaré.

Les comptes des pertes n’ont pas encore été établis, mais Carlos Santos souligne que le simple fait que les avions CVA, qui sont loués, sont près de trente jours sans vols, on peut voir que la situation est compliquée.

«Il y a des projections que dans les trois prochains mois, la compagnie pourrait ne pas voler et cela aura un impact retentissant sur les résultats. Par conséquent, en ce moment, nous ne pourrons pas dire sérieusement ce qui arrivera à la société CVA. C’est un risque, qui doit être analysé car cela arrive à d’autres entreprises », a-t-il répondu, lorsqu’on lui a demandé si l’entreprise risquait de fermer ses portes.

MJB / JMV /AST

Inforpress/fim

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos