Covid-19 / Etat d’urgence: Le PR se réjoui de voir la liberté d’information et d’opinion exempte de restrictions

Praia, 03 avr (Inforpress) – Le président de la République (PR) s’est réjoui de voir que l’exercice de la liberté d’information et du droit d’opinion a été exempté de restrictions ou de limites, même si le pays est dans un état de urgence.

Dans une publication faite ce jeudi sur sa page Facebook officielle, Jorge Carlos Fonseca a commencé par souligner qu’il était dit, au moment où il a décrété l’état d’urgence, au niveau national, que cela n’impliquait pas un «black-out de la démocratie» ou l’état de droit.

“Oui, l’exercice de certains droits fondamentaux a été temporairement suspendu afin de faire face, avec le maximum d’efficacité possible – dans le cadre constitutionnel – à une épidémie qui ressentait déjà ses effets terribles et avec une évolution imprévisible.  Avec des objectifs bien définis basés sur les préceptes et les principes de la Constitution actuelle », a-t-il écrit.

Poursuivant, le PR a souligné que de nombreux autres droits, en fait tous, à l’exception de ceux dont l’exercice était suspendu, «étaient et sont inchangés dans leur validité».

GSF/JMV/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos