Covid-19: des entreprises capverdiennes aux États-Unis bénéficient d’un fonds de protection de l’emploi

Praia, 08 mai (Inforpress) – Le consul général de  Cabo Verde à Boston a révélé que de nombreuses petites entreprises capverdiennes aux États-Unis bénéficient du fonds de protection de l’emploi, grâce à la demande approuvée par le Trésor, qui permet de payer les salaires des travailleurs.

Hermínio Moniz a accordé cette interview à Inforpress, l’ayant considérée comme une initiative issue d’un ensemble de politiques adoptées par le gouvernement américain pour faire face à la crise pandémique de la covid-19, intégrées dans le cadre des politiques de calamité économique.

«Ils n’ont pas un impact évident sur la croissance économique, mais ils ont surtout pour effet d’empêcher la crise d’avoir un effet beaucoup plus fort et plus durable sur l’économie.  Malheureusement, c’est la réalité et les États-Unis doivent encore prendre un certain temps pour atteindre le niveau de croissance », a-t-il affirmé.

Concernant les émigrants capverdiens «sans papiers», le consul admet que la réalité est beaucoup plus difficile et que cette situation laisse le consulat dans une situation inconfortable, de sorte que les capverdiens en situation de vulnérabilité économique sont plus fragiles car les  Le Massachusetts n’a pas de programme pour les hors-la-loi.

SR / CP/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos