Covid-19: CCS défend la création d’un plan «rigoureux» pour le fonctionnement des institutions pour la réouverture de l’économie

Praia, 07 mai (Inforpress) – Le secrétaire général de la Chambre de commerce de Sotavento (CCS) a défendu aujourd’hui la nécessité de créer les conditions de la réouverture de l’économie, avec un plan “strict” pour le fonctionnement des institutions.

José Luís Neves a fait cette observation dans des déclarations à Inforpress, pour analyser les résultats d’une enquête sur les effets de la pandémie Covid-19 sur les activités des entreprises nationales, présentée ce mardi 05, à Praia, par l’association des femmes entrepreneurs de Cabo Verde (AMES & CD).

«Nous devons créer les conditions, le plus tôt possible, pour reprendre les activités (..) la situation épidémiologique que nous avons actuellement dans le pays ne nous empêche pas, avec un plan strict pour le fonctionnement des institutions et pour sensibiliser les gens, de reprendre progressivement de nombreuses activités », a-t-il souligné.

En revanche, il a indiqué qu’en raison de la grande incertitude de la communauté internationale et scientifique face à cette pandémie, si la situation se complique, le Cabo Verde devra prendre des mesures plus fortes.

OM/JMV/AST
Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos