Angola souhaite échanger ses expériences avec Cabo Verde sur la protection et l’inclusion des enfants

Praia, 19 déc (Inforpress) – La ministre angolaise des Affaires sociales a déclaré que les problèmes affectant les enfants sont communs entre son pays et Cabo Verde et a appelé à des échanges d’expériences dans le domaine de la protection et de l’inclusion.

Caroline Cerqueira, qui s’adressait aux journalistes mercredi à Praia, en marge d’une réunion de travail avec la ministre de l’Éducation, de la Famille et de l’Inclusion sociale, Maritza Rosabal, a indiqué l’abandon, la traite et le travail des enfants comme «Problèmes» affectant les enfants dans les deux pays.

«Angola mène actuellement une vaste campagne de vaccination contre la polio. Il s’agit de la deuxième phase et concerne l’ensemble du pays », a-t-il déclaré, notant que les données sont« très positives et encourageantes ».

Comme indiqué plus haut, l’expérience de Cabo Verde dans la lutte et l’élimination du paludisme peut être un stimulant et un encouragement pour l’Angola, car l’Angola a cette maladie comme l’une de ses priorités de santé publique. Pour le gouverneur, la rencontre avec Maritza Rosabal a été «très fructueuse» car, a-t-elle ajouté, ils ont pris connaissance des différents programmes dans les domaines de l’inclusion sociale, de l’enregistrement de la pauvreté, de l’autonomie familiale, ainsi que de l’enseignement gratuit et de son expansion au niveau national.

WM/JMV/AST

Inforpress

Facebook
Twitter
  • Galeria de Fotos